Loi TUAVOTUREC

Un nouveau projet de loi liberticide vient d’être déposé à l’assemblée afin de, une nouvelle fois, limiter le nombre de motos en ville.

En effet, les grandes agglomérations voudraient interdire l’accès aux 2 et 3 roues motorisés vendus dans l’hexagone après 2017, qui ne seraient pas équipés d’une marche arrière.

Même si actuellement très peu de véhicules en sont équipés, les constructeurs de moto avec l’appui de la fédération internationale FABdeRET, pensent que la majorité des véhicules sortiront des chaines de montage ainsi équipés à l’horizon 2018.

La nouvelle a ainsi fait tache d’huile et nos dirigeants n’ont pas mis très longtemps à adapter leur politique de la ville.

Bien que la FFMC 76 n’a pas encore tranché, plusieurs antennes sont déjà montées au créneau, en rétorquant à juste titre que cette mesure est inadmissible et impossible à mettre en oeuvre tant que les moto-école ne seront pas équipées pour dispenser des cours allant dans ce sens.

Interrogé sur le sujet, monsieur Lemalouin, responsable d’une grande enseigne de moto-école, ne juge pas non plus nécessaire de faire repasser un complément de formation aux motards déjà titulaires de leur permis bien que, son expertise de manœuvre en marche arrière est  dans ses compétences.

Vous comprendrez donc, qu’avec un sujet chaud patate comme celui-ci, les discussions risquent d’être animées cette année au sein de la fédé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.