La FFMC fait sa conso d’huile… quelques conseils avisés !

Il faut bien en convenir, l’actualité évènementielle récente de la Fédé 76 nous a contraints à modifier notre signalétique.

voici donc notre nouveau logo, tout frais sorti des imprimantes.

Parce que le 21 avril 2017, la FFMC 76 était présente au grand raout organisé chez Cottard motos à l’occasion de l’anniversaire des 10 ans de MAXXESS.

Le we étant placé sous le signe des festivités, nous n’étions présents que le vendredi soir, prétexte à un concert et à une nocturne conviviale.

Dès le début, Jean-Phi s’est mis dans le bon tempo… Il avait apporté son steel-drum adapté aux musiques chaloupées des îles, prêt à rythmer les beats les plus chauds…

Allo… ??? on me souffle dans l’oreillette que cette chose ne serait pas un instrument de musique, mais bel et bien la mitrailleuse à chipo’, amenée pour sustenter les estomacs affamés des motards dévillois du soir…

En tous cas, on a prévu du lourd, parce que l’affluence promet d’être en nombre !

Pas question de s’y prendre au dernier moment ! on fait pré-cuire les chipo/merguez sur le BBQ, pendant que Julien et Patricia en font de même avec les frites.

Pour les sandwichs (Roland nous a ramené des rillettes esssssspéciales), ce sont Gwendo et Pascal qui jouent du couteau.

La logistique est nettement plus lourde qu’habituellement, vu que la fréquentation promet d’être sensiblement plus nombreuse.

Les boissons sont au frais, il y a du stock. Comme d’habitude pas d’alcool, la FFMC ne pouvant inciter à sa consommation, au risque de se retrouver hors-la-loi au moment de reprendre les bécanes.

Montage du stand, mise en place, préparation… Chacun trouve sa place, ce ne sont pas les tâches qui manquent…

ça commence à prendre forme, et on se prépare à la déferlante quand l’heure de la graille va sonner.

Côté BBQ, Jean-Phi, Hubert et François (absent sur la photo) sont rodés, et le balai des grillades est bien huilé.

Tout le monde en profite pour s’alimenter avant le coup de feu.

Les motards commencent à arriver, et on sent que les choses sérieuses vont bientôt débuter.

Y’a même notre binôme Dieppois qui joue les touristes aux premières loges ! Ah ils ont une belle vie ces deux là !!!

Le groupe s’est installé, a fait sa balance. ça va bientôt démarrer. on profite des derniers instants de silence pour passer les consignes.

on a même réussi à mettre la main sur un Turtle-bis !!! Un autre adepte du couvre-chef à écailles siglé « 46 ». y’a donc pas que le routier fou pour arborer pareil bol !

Nayé !!! c’est parti… Ze R’n’R is en mode « ON ».

Et bien évidemment, c’est le moment que choisit la majorité des motards pour prendre d’assaut le stand. C’est l’heure de jouer des mandibules, visiblement !

Les friteuses donnent tout ce qu’elles peuvent, et les barquettes disparaissent aussitôt remplies.

Côté grillades, on a perdu la liaison satellite, et on est obligés de communiquer avec la base via des signaux de fumée… Tout à l’ancienne !

Niveau liquides, ça tient le choc même si le niveau baisse !

Pascal devra toutefois lutter pied à pied pour soustraire sa canette à la convoitise de ses petits camarades !

Ce qui devait arriver finit par se produire : rupture de frites ! Pendant que Gwen file au ravitaillement, on fait patienter avec les sandwichs, et le sourire !

ça fait en tous cas marrer les BBQ-boys’ qui ont géré la charcute à flux tendu, mais dans la sérénité et la zénitude !

retour du grand-maître de l’intendance : le balai des friteuses peut reprendre, alors même que la nuit tombe.

ça y est, on remballe, alors que les derniers motards plient les gaules. Pas le plus simple, le nettoyage / rangement de tout le matos.

Finalement, aucun souci, tout s’est bien déroulé, et les ultimes phases de démontage sont expédiées rapidement et dans la bonne humeur.

Lydie range la recette du soir, maigre vu les tarifs « ras-les-paquerettes » pratiqués, mais qui mettront toujours un peu de beurre dans les épinards de notre antenne.

Et comme auraient pu le dire nos experts de la chipo (un peu fatigués, convenons-en, de la viande cuite) : on repart de chez Cottard-tard (ouffff!), mais avec la frite ! ça en valait la peine !

Bon c’est vrai qu’on a peu vraiment le temps de discuter avec les motards de l’actu moto, de présenter nos valeurs et nos combats… Mais on a passé un bon moment de partage et de convivialité, et ça c’est toujours bon à prendre…

Merci à Alain Cottard, à Fanny sa délicieuse fille, et à toute l’équipe de chez Cottard Motos qui nous ont accueilli de manière très sympathique et chaleureuse.

Merci à Gwendo, Lydie, Patricia, Sophie, Anya, Gwen, Pascal (x2), Roland, Hubert, François, Jean-Phi, Julien, Denis, Jean-Marc, Patrice pour leur présence et leur inlassable activité. Et pardon à ceux que j’aurais oublié… :o(

A bientôt pour nos prochaines dégustations motardes…

Arno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *