Balade en Ardenne Belge, du 17 au 26 août 2017.

La FFMC 76 organisait cette année, comme en 2015 et 2016, une semaine de ballades dont la destination choisie cette année, nous emmenait en Belgique, dans le pays Wallon, l’Ardenne Belge plus précisément.Le coté Français de cette région de collines et de forêts n’était cependant pas oublié, puisque le voyage allé nous conduisit jusqu’à Monthermé, où nous passions notre première nuit, dans un hôtel confortable.

Sur notre route, nous avons pu visiter au passage l’hôtel de ville de Saint Quentin, qui d’une part, possède une magnifique salle des mariages datant de la renaissance et d’autre part, une très belle salle du conseil, refaite en 1930 en style art déco.

Quelques kilomètres plus loin, la ville de Guise nous offrait une vue générale du Familistère de Monsieur Godin. Cet industriel au 19 ième siècle, réalisa le rêve insensé de bâtir une ville « idéale » pour ses salariés. La visite que nous n’avons pu faire par manque de temps, s’imposera un jour.

C’est à Malmédy, dans le sud ouest de Lièges, que nous prenions nos quartiers, dans un gite de groupe très confortable. Chambres doubles avec lits indépendants pouvant se rapprocher (pour ceux qui s’aiment très fort), grande salle à manger avec coin salon, belle cuisine très bien équipée, piscine, jaccusi, sauna et autres commodités.

Un grand sous sol chauffé nous permettait à l’arrivée, de sécher nos vêtements. Le voyage en effet, fût plutôt humide…

Toute la semaine, nous avons voyagé au travers de la région, partageant des sorties organisées préalablement.

Ainsi, nous avons pu visiter Namur, Bastogne, les grands barrages hydrauliques de Wallonie, une partie du Luxembourg ainsi que la ville d’Aix la Chapelle en Allemagne, où nous avons eu tout le loisir de découvrir et admirer la cathédrale de Charlemagne!

Une semaine ou la météo capricieuse, nous offrit une variété de temps comprise entre des pluies du type « trombe d’eau « , et des périodes ensoleillées ou la température frisait les 30 degrés.

Le retour s’effectua via Arras pour une nuit tranquille dans un hôtel confortable, et une visite des magnifiques Grand place et place des Héros. Cette ville à elle seule d’ailleurs, mérite une visite détaillée.

Notre retour par la ville d’Albert, nous offrit pour 5 euros, la visite d’un musée de l’air pas comme les autres. Un lieu ou, dans un enclot privé, vous pouvez contempler des avions de toutes sortes, qui ont été apportés là par un fana de l’aviation, un timbré sympathique qui n’a pas reculé devant des difficultés énormes; par exemple démonter une caravelle quelle que part en France, pour la réassembler sur son terrain afin de la faire visiter! Nous fûmes l’espace de quelques minutes, pilotes de Caravelle!

La séparation à Amiens dans les rires et les embrassades, permit de conclure à la réussite de cette entreprise.

 

 

Je remercie personnellement tous les participants, pour leur bonne humeur et leur joie de vivre qu’ils ont su partager collectivement.

Jacques DECAUX.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *