Réunion mensuelle du 16/02 et manif dans le viseur

Beaucoup de monde dans les locaux du bureau de la Mutuelle des Motards en cette soirée du 16 février, à l’occasion de la réunion mensuelle de la FFMC 76.

Il faut que dire que l’actualité chaud-bouillante de la sécurité routière et le désir de maintenir sous pression les décideurs (notamment dans l’optique de les faire reculer à propos de la très impopulaire de limitation à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles sans séparateur de voies du réseau secondaire), sont des éléments particulièrement fédérateurs et mobilisateurs de la grogne citoyenne.

Bref, au-delà des militants habituels, c’est une trentaine de personnes qui ont pris place sur les sièges et banquettes placées autour des membres du bureau.

Il y avait là des représentants de Moto-clubs ou associations de motards disséminés dans le département, un représentant de l’Anec, des membres de droit de la Mutuelle des motards, deux représentantes des automobilistes en grogne, Lionel le coordinateur de la Fédé 27…

L’évocation de l’actualité du mouvement depuis la précédente réunion fut faite par Gwen, avec débat ou réactions sur chaque point évoqué.

Le but n’est pas ici de développer le détail des thèmes abordés, le compte-rendu à venir de la réunion ayant cette finalité.

Disons simplement que les thèmes ayant trait au combat contre la mesure des 80 km/h furent les plus animés.

Le rapport de l’entrevue avec les élus politiques dans ce contexte, donna également lieu à de nombreuses réactions.

Je fis ensuite le compte rendu de la réunion de Sécurité Routière de l’AM même à la préfecture.

Entre les nouvelles purement locales (résultats de la sinistralité 2017, des amendes et résultats liés au fonctionnement des radars, des opérations menées et à venir…), et l’annonce des travaux préparatoires à la mise en place annoncée de la limitation à 80 km/h, il y avait de quoi commenter…

Ensuite, la fin de la réunion fut entièrement dédiée à l’organisation de la manifestation du 24 février.

Qui fait quoi ?

Comment on s’organise pour le départ ?

Présentation du trajet et des options retenues.

Répartition des tâches entre les associations.

Comment intégrer de façon homogène et harmonieuse les manifestants non « deux roues » dans le cortège ?

Horaires et timing.

Sécurisation de la manifestation.

Médiatisation de l’événement.

Autant de sujets (parmi d’autres) qu’il a convenu de préciser avec tous les partenaires et participants présents.

Après le succès de l’opération de tractage du 26 janvier, pas question de se rater ! La réussite est programmée, la chasse aux bugs organisationnels est lancée…

Pour tous les abonnés aux réseaux sociaux, Julien y annoncera les modalités pratiques de la manifestation.

 

 

Pour le reste, les copains en charge des interventions de sensibilisation à la SR en deux roues dans les collèges rappellent qu’avec un planning bien rempli pour les mois à venir (notamment Mars), ils sont à la recherche de toutes les bonnes volontés à même de leur filer un coup de main sur ces opérations.

Pour les volontaires, contacter Raymond au 06 09 26 41 49

De plus, la Préfecture et le Conseil Départemental ont enfin signé la lettre de recommandation à l’intention des gérants de stations-service et autres points de distribution d’essence.

Les beaux jours revenus la FFMC les démarchera afin de leur proposer la pose d’autocollants incitant les usagers à ne pas faire le plein de leur réservoir à ras-bord.

Si vous êtes volontaire pour aller porter la bonne parole auprès d’eux, nous contacter.

Arno pour le bureau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.