Rouen – Elbeuf par les routes des crêtes et des Roches

Aussi étonnant que cela puisse paraître, cette balade est intégralement effectuée dans la Métropole de Rouen. Et pourtant, vous n’aurez pas l’impression d’être en ville avec ce tracé qui longe la Seine et emprunte les nombreux lacets des différentes côtes de l’agglomération.

Cette boucle peut s’effectuer indifféremment dans le sens souhaité mais dans le sens anti-horaire, la route des crêtes vous offrira une plus belle vue sur la Seine.

Autre conseil, en partant le matin, le soleil (parfois présent en Normandie selon la légende !) projettera ses rayons sur les falaises de la route des Roches.

En quittant le centre-ville de Rouen, prenez le Mont-Riboudet jusqu’au M.I.N. et tourner à droite direction Val de la Haye. Vous passerez devant le pavillon Flaubert (entrée libre) à Dieppedale. Classé Monument historique, il est le seul souvenir de la propriété qu’habitait Gustave Flaubert en bord de Seine : il y écrivit toute son œuvre.

Avant le Val de la Haye, montez à bord d’un nombreux des bacs qui relie les 2 rives de la Seine.Vous traverserez la zone portuaire pour rejoindre Oissel par la D13 et la forêt du Madrillet.

À Oissel, empruntez l’avenue Général de Gaulle jusqu’au rond-point du Parc municipal du Château de la Marquise et engagez-vous sur la route des Roches. Entre Seine et falaises, cette route fait le bonheur des cyclistes et des motards. Alors attention ! Modérez votre vitesse et profitez du spectacle !

Une fois à Orival, tournez à droite comme pour revenir sur Rouen et au rond point prenez la route de Moulineaux direction le château de Robert le Diable et La Bouille. Là encore de nombreux cyclistes pratiquent leur passion sur cette voie forestière.

Au château, un arrêt s’impose pour contempler ce qui est probablement la première demeure en Normandie des vikings venus s’y installer.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Robert_le_Diable

Au monument, prenez à droite la rue Lieutenant Pierre Gosselin. Cette route ravira les amateurs de virages et vous fera passer devant la fine auberge, malheureusement abandonnée. Arrivés tout en bas, tourner à gauche en direction de La Bouille, magnifique lieu de villégiature en bordure de Seine.

Ne pas prendre le temps de flâner le long de la Seine serait bien dommage.

Les bars et restaurants, avec vue sur la Seine, seront vous requinquer.

Une fois vos montures enfourchées, rebroussez chemin en direction de Grand-Couronne. Vous récupérerez la D132 qui emprunte une partie du tracé de l’ancien circuit mythique des Essarts.

Vous êtes de retour au rond-point d’Orival où il faudra vous diriger vers Elbeuf cette fois-ci.

Vous longez la Seine et vous passez sous les 2 ponts puis au champ de foire, à droite toute pour passer dessus le pont.

Après le pont, au 1er feu, tournez à droite pour rejoindre la route des crêtes. Cette route comme son nom l’indique est à cheval sur 2 flancs. Vous pourrez admirer la Seine des 2 cotés (et au loin sur votre gauche la route des Roches).

À l’autre bout, vous arrivez à Tourville-la-Riviere connu dans la région pour son immense centre commercial. Passez sous la voie ferrée et continuez toujours tout droit.

À la sortie de Saint Adrien, prenez la route à droite. Vous êtes sur la route de Belbeuf, très appréciée pour ses nombreux virages. On évitera le centre de Mesnil-Esnard et la D6014, en empruntant les rues de Belbeuf et Pasteur pour se retrouver au bout en tournant à gauche sur la route de la corniche qui vous ramènera Place Saint Paul à Rouen.

***

Distance : 110 kms
Niveau : facile

Centre d’intérêts :
– les bords de Seine
– traversée en bac
– la route des crêtes
– la route des roches
– les 23 virages de la coté de Belbeuf
– le château de Robert le Diable
– La Bouille
– Elbeuf

Lien gpx
ou La route des roches et des crêtes 

Crédit photos : Cyril BackPixel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.